• Une photo

    UNE PHOTO

     

    Elle doit avoir cinq ans. Elle a, dans les bras, un gros bouquet de lilas d’Espagne .

    Elle est assise sur son petit vélo. Elle ne perdra pas l’équilibre : « les petites roues , de chaque côté de la roue arrière, permettent aux débutants de se familiariser avec la pratique : on les enlèvera bientôt.

    Elle est habillée d’un tablier en vichy.

    Les chaussures, fermées, montantes, sont en cuir, solides.

    Derrière elle, la 301 Peugeot est bien garée devant la citerne, pas loin de la porte d’entrée : il devait y avoir des paquets à décharger.

    Du linge est étendu sur les arbustes  bordant le sentier qui monte dans la colline.

    Le décor est flou : la mise au point au Zeiss-Ikon  permet, ainsi, de mettre en relief, le personnage au premier plan :  le papa, photographe amateur de talent, prépare, suivant la situation, mise en scène et décor.

    On peut observer les détails : le tablier,  cousu par la grand mère : il est bien court ; il doit être de l’année dernière. Quand un vêtement  était usé ou devenait un peu trop court, on disait : «  ce sera pour le cabanon. »

    Les chaussures, achetées chez la cousine Andréa, qui avait son magasin au centre du village,  sont un peu râpées, mais de cette année : le pied grandit trop vite.

     

    Elle est fière, la petite fille. Elle sourit : son papa fera un agrandissement s’il est satisfait.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :